Loi EGAlim, le lobbying des coops et de l’export fait échouer nos espoirs de libre commercialisation

Malgré plusieurs amendements déposés par de nombreux députés visant à enfin libéraliser le commerce des céréales, la CR et l’OPG déplorent l’opposition du rapporteur et du ministère de l’Agriculture. Ce privilège français de la collecte des grains handicape la compétitivité des céréaliers et des éleveurs. Entre un éleveur de porc et un céréalier, le passage par un intermédiaire représente une perte de 15 000 €/an pour les agriculteurs.

Loi EGALIM : Coopératives et exportateurs céréaliers à la manœuvre

Malgré plusieurs amendements déposés par de nombreux députés visant à enfin libéraliser le commerce des céréales, la CR et l’OPG déplorent l’opposition du rapporteur et du ministère.

Faute d’y siéger, la CR s’est invitée chez Intercéréales !

Mercredi 14 mars, une centaine d’agriculteurs de la CR étaient présents au siège d’Intercéréales. Objectif : dénoncer les orientations prônées par l’interprofession qui, en plus de ne pas répondre aux besoins des agriculteurs, ont largement montré leurs limites, et demander des comptes à ses dirigeants.Une délégation a été longuement reçue par Jean-François Loiseau, président d’Intercéréales, et Philippe Pinta, président de l’AGPB.

Plus d'articles...

Page 1 sur 26

Début
Précédent
1

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains