Les importations de maïs ukrainien plombent le marché français

Alors que les producteurs français de maïs subissent depuis 6 mois des prix en retrait de 30 €/t par rapport au prix du blé à cause notamment de la concurrence ukrainienne, l'Union Européenne s’apprête à faciliter encore cette concurrence déloyale en ouvrant davantage le marché aux produits agricoles ukrainiens !

 

La Coordination Rurale et l'OPG tirent la sonnette d'alarme avant qu'il ne soit trop tard.

 

Vos réponses au sondage : Céréaliers !

SONDAGE OPG

A la question « Votre avis nous intéresse ;  exprimez-vous »,

voici quelques réponses reçues :

(Par respect de la confidentialité, les noms et signatures ont été exclus des messages)


  • Les SAFER peuvent dans certains cas avoir un rôle positif.

  • Il faut améliorer notre pratique pour réduire les transferts de nitrate, mais communiquer sur  l'innocuité des nitrates

 

Semis de maïs OGM : soyons des agriculteurs responsables

 

La CR et l'OPG alertent les céréaliers afin qu'ils ne se laissent pas influencer abusivement par l'opportunité du vide juridique temporaire ouvrant la possibilité d'introduire des OGM sur le sol français.

 

Plus d'articles...

Page 14 sur 27

14

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains