La volatilité

La volatilité

La courbe ci-dessous, communiquée par France Agrimer lors de son dernier conseil spécialisé grandes cultures  montre la variabilité journalière du prix du blé (rendu Rouen, classe 1) entre le 2 juillet 2007 et le 30 aout 2010.

On peut constater sur cette courbe que la volatilité sur les premiers mois de la campagne 2010 est  plus forte que lors de la flambée des cours de 2007.

Alors que la hausse de 2007 correspondait à un affaiblissement généralisé des stocks mondiaux,  celle de  2010 révèle la fragilité d’un marché mondial des céréales dont les prix sont établis sur la faible part des productions échangées (237 Mt soit 13 %). Le moindre  problème climatique dans un pays comme la Russie qui produit en croisière 62 Mt de blé dont 19 MT exportées, suffit à déstabiliser l’ensemble des échanges internationaux.

Les publications des organes officiels de statistiques, en ne diffusant que tardivement des données pourtant connues sur le terrain ont  accéléré les positions spéculatives et donc la volatilité des cours.

Plus que le niveau du prix du blé lui-même, c’est cette volatilité qui doit être régulée.

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains