Le cout de l’alimentaire est-il un bon argument pour restreindre le prix des producteurs agricoles ?

Prix des céréales : Ne pas confondre régulation et baisse !

Selon une étude parue dans la revue scientifique PLOS One en novembre 2009, chaque année, 40 % de l'alimentation disponible aux Etats-Unis est jetée. Ce gaspillage représente environ 48,3 milliards de dollars et l'équivalent de 40 000 milliards de litres d'eau, soit les besoins annuels de 500 millions de personnes.

Au niveau mondial, 1/4 de la nourriture produite est jetée sans avoir été consommée. Des chiffres choquants lorsque l'on sait que 13% de la population mondiale souffre de sous-alimentation.

Pour l'ensemble des pays développés, le gaspillage alimentaire est évalué entre 30 et 40% de la production de nourriture.

Dans les pays riches, le gaspillage serait essentiellement dû au circuit de distribution : les distributeurs prennent peu de risque avec les dates de péremption et jettent les produits qui ne sont visuellement pas parfaits. D’énormes quantités de nourriture sont également perdues au cours des processus de transformation des aliments, lors de leur transport, mais aussi chez les consommateurs :

Dans ce contexte, la notion selon laquelle le prix de l’alimentaire doit être maintenu bas pour soutenir le fonctionnement de l’économie dans son ensemble est-elle bien pertinente ?

Sans appliquer une hausse excessive, une alimentation qui répercuterait, dans les pays développés, les prix de revient des producteurs aurait au moins le mérite d’éviter une grande partie du gaspillage.

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains