Les agriculteurs européens moins rémunérés que leurs homologues chinois !

Imprimer

Les agriculteurs européens moins rémunérés que leurs homologues chinois !

Les salaires en Chine n’ont pas la réputation d’être les plus élevés dans l’environnement international. Dès lors, comment ne pas faire le rapport entre le prix du blé payé aux agriculteurs chinois et celui qui est payé aux agriculteurs européens.

Alors que le prix d'intervention du blé est à 101.31 €/t en Europe, le gouvernement chinois l’a porté chez lui à 203 €/t, malgré des stocks au plus hauts, pour améliorer les revenus de ses populations rurales.
Pékin est probablement sensible à la réduction de son exode rural, mais il montre aussi qu’un prix élevé du blé n’est pas un handicap au fonctionnement d’une économie qui a un taux de croissance à deux chiffres.
Une mesure dont devrait inspirer nos gouvernements occidentaux !