L’OPG demande aux 11 candidats à la présidentielle de se positionner par rapport à l’exception agriculturelle

À l’image de la production audiovisuelle, l’agriculture est en situation légitime pour obtenir une exception dans les accords commerciaux. Les importations de produits agricoles à prix bradés au sein de l’Union européenne ruinent nos agriculteurs et incitent au gigantisme des exploitations pour tenter de résister.

L’Organisation des producteurs de grains (OPG) de la Coordination Rurale aurait de nombreuses revendications à présenter aux candidats à l’élection présidentielle mais, vu la grande crise que traversent nos céréaliers et face au péril qui se profile à court terme, elle a choisi de ne leur poser qu’une question primordiale :

« si vous êtes élu, vous engagerez-vous à défendre le concept d’exception agriculturelle afin que les matières premières agricoles soient exclues des accords commerciaux ? »

Cette demande est argumentée d’une lettre dans laquelle l’OPG présente son analyse de la situation aux candidats.

« C’est à l’initiative de la France que l’Union européenne a su imposer une exception culturelle. La disparition de l’agriculture française, de ses productions indispensables à sa gastronomie, serait une perte pour le monde entier. Le moment est venu pour que la France reprenne le flambeau au sein de l’UE ; elle sera suivie dans un monde qui tourne la page du libre-échange et qui aura bientôt besoin de nourrir 9 milliards d’humains ! Nous voulons savoir qui, des 11 candidats, a cette ambition. Nous publierons les réponses sur notre site Internet au fur et à mesure des retours » explique Nicolas Jaquet, président de l’OPG.

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains