Pollution de l'eau : les agriculteurs ne veulent plus être stigmatisés !

Champ gele

La Coordination Rurale regrette que l'UFC Que Choisir, à travers sa dernière communication sur la qualité de l’eau, stigmatise une nouvelle fois le monde agricole en utilisant de nouveau le concept déplorable d'« agriculteur pollueur ». Elle tient à ouvrir les yeux de tous ceux qui pourraient se laisser berner par des propos trop simplistes.

La vérité sur les nitrates

Il est regrettable que l'association de consommateurs ne soit pas à jour de l'actualité en ce domaine. Il y a un an déjà, des sommités telles que le professeur Christian Chabrol ou Nathan Bryan avaient expliqué lors du colloque « Nitrate – Nitrite – Oxyde nitrique. Nouvelles perspectives pour la santé », organisé à la Pitié Salpétrière sous le patronage de l’Académie Nationale de Médecine, que contrairement aux idées reçues, de récentes études prouvaient les effets positifs des nitrates alimentaires sur la santé humaine.

Le bio ne peut pas nourrir le monde

En demandant que les aides de la Politique Agricole Commune soient réservées aux modes de production s’inspirant des principes des agricultures intégrées et biologiques, l'UFC Que Choisir démontre sa grande ignorance en matière agricole.
Si la CR soutient l'agriculture biologique, elle rappelle cependant que ce seul type d'agriculture n'est pas en capacité de produire suffisamment pour nourrir la population de plus en plus nombreuse.
Pour que chaque personne puisse avoir quelque chose à manger dans son assiette, le bio ne peut pas devenir l’unique référence de production agricole.

Produits phytosanitaires : des efforts considérables

Il faut savoir que tous les phytosanitaires utilisés en agriculture détiennent une autorisation de mise sur le marché (AMM). Par ailleurs, les produits phytosanitaires coûtent chers. Les agriculteurs n'ont alors aucun intérêt à en épandre de grandes quantités dans leurs champs. Attentifs à leur outil de travail - la terre - et à leur propre santé, les agriculteurs sont les premiers à vouloir limiter l'utilisation des produits phytosanitaires. Par conséquent, ne pas reconnaître que de gros efforts ont été supportés par les agriculteurs révèle d’une méconnaissance complète de la profession.

La Coordination Rurale rappelle que les agriculteurs sont des consommateurs comme les autres, soucieux de leur santé. A ce titre, ils souhaitent, eux aussi, consommer des denrées et de l'eau de bonne qualité.

Contacts presse :
Jacques Commère – Responsable de la section Grandes Cultures – 06 74 44 02 06
Bérengère Bosi – Chargée de Communication – 06 70 80 99 51

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains