Vente directe de grains : des solutions existent

Champ d'orgeEn France, les agriculteurs ont l’obligation de vendre leurs céréales à un organisme stockeur (OS). Les cessions directes entre exploitants pour les céréales secondaires (orge, seigle, triticale, avoine, maïs) sont cependant tolérées, à condition que ces opérations soient limitées à 5 quintaux et qu’elles se déroulent sur le territoire de la commune de production ou les communes limitrophes (dans le même département pour le seigle, l’avoine et le triticale). En aucun cas cette tolérance ne peut être appliquée au blé.
Il existe cependant des adaptations à cette lourde contrainte.

Lire la suite...

Nos affiches téléchargeables

affiche 5

Newsletter

Stocks mondiaux Blé et Céréales secondaires

Déclaration en tant que collecteur de céréales et oléo protéagineux

Adhesion

Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bulletin d'adhésion Si vous souhaitez adhérer à l'OPG.
Télécharger le bulletin d'adhésionTélécharger le bordereau de cotisation individuel Pour ceux qui souhaitent cotiser à l'OPG directement, sans prélèvement de l'OS sur leurs factures de grains